3 millions de vatus pour la licence AES [en]

Le lundi 12 mai, le ministre de l’éducation, M. Bob Loughman, l’Ambassadeur de France , M. Michel Djokovic, et le directeur du bureau régional Asie Pacifique de l’AUF, M. Olivier Garro se retrouvaient au Parlement pour signer une convention de subvention de 25 000€ (3,2 millions Vt) du Fonds Pacifique au cursus universitaire Licence AES. Cette subvention sera complétée par une subvention du même montant offerte par le Gouvernement de Nouvelle-Calédonie, la semaine suivante. Ces deux financements rentrent dans le cadre de l’engagement qu’avait pris la France en 2013 de financer la phase expérimentale du projet, laquelle s’étend jusqu’en décembre 2015.

JPEG
C’est l’occasion pour le ministre de l’éducation et pour les partenaires au projet de souligner la remarquable réussite de ce projet : démarrage du cursus en avril 2013, taux de réussite exemplaire aux examens de fin d’année 2013, signature de la convention cadre quadripartite assurant la pérennité du cursus au Vanuatu en décembre 2013, mise en place effective par le Vanuatu début 2014 du budget autorisant la rentrée de la seconde promotion en février 2014. Démarrage de cette seconde année universitaire, avec sur le plan institutionnel, la constitution du comité exécutif de la licence AES, et la création par le ministère de l’Education, dans son organigramme, d’une Direction de l’enseignement supérieur, incluant les postes de coordinateur pédagogique et d’assistante administrative de la licence AES.

L’Ambassadeur de France a mentionné que cette réussite était due à l’engagement remarquable de toutes les parties prenantes : le Gouvernement du Vanuatu et son Ministère de l’Education d’une part, mais aussi l’Université de Toulouse 1 Capitole, l’AUF et son dynamisme, tant au Vanuatu, avec Mme Catherine Pétillon , qu’au Bureau régional Asie-Pacifique de l’AUF, avec M. Olivier Garro, sans oublier la mobilisation de l’équipe de l’Ambassade de France.
Des perspectives enthousiasmantes ont été présentées : comme l’échange d’étudiants de troisième année (5 étudiants vanuatais en licence, iraient faire leur troisième année universitaire à Toulouse tandis que 5 étudiants Toulousains viendraient suivre leur troisième année universitaire au Vanuatu, l’AUF complèterait les bourses du gouvernement du Vanuatu, en finançant billets d’avion et assurance), la mise en ligne du cursus universitaire dès la rentrée 2015 afin que cette licence AES francophone soit réellement accessible en formation continue

Le « Fonds Pacifique », Fonds de coopération économique, sociale et culturelle pour le Pacifique, est le principal instrument de coopération régionale de la France dans le Pacifique Sud. Ce Fonds, qui complète la coopération bilatérale (commission mixte), est consacré aux actions régionales visant à renforcer le partenariat entre les collectivités territoriales françaises du Pacifique Sud (Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Wallis-et-Futuna) et les pays d’Océanie.

Dernière modification : 04/09/2014

Haut de page