19.11.2010 - La France soutient la création de la Chambre d’agriculture du Vanuatu

Communiqué de presse

JPEG - 17 ko

Mme Françoise MAYLIÉ, Ambassadrice de France au Vanuatu et M. Steven KALSAKAU, Ministre de l’agriculture, de la quarantaine, de l’élevage, des forêts et des pêches du Vanuatu ont procédé, le 19 novembre, à la signature d’une convention de financement du Fonds Pacifique destinée à appuyer la création de la Chambre d’Agriculture du Vanuatu, suite à l’adoption du projet de loi à l’unanimité par les députés le 8 novembre dernier.

JPEG - 17 ko

Un Comité Provisoire composé d’agriculteurs et de représentants du Ministère de l’Agriculture, créé en septembre 2009, a pour mission de rendre opérationnelle la Chambre d’Agriculture (préparation des statuts, élaboration des programmes, diffusion d’informations auprès des agriculteurs, relation avec les institutions – dont les bailleurs de fonds, etc.) et ce jusqu’à l’organisation de la 1re Assemblée Générale.

JPEG - 19.1 ko

Celle-ci sera chargée d’élire son Conseil d’Administration composé d’agriculteurs représentant les principaux secteurs agricoles (cultures vivrières, coprah, kava, cacao, café...), mais également le secteur de l’élevage, ainsi que ceux de la pêche et de la forêt.

JPEG - 16.1 ko

La Chambre d’Agriculture du Vanuatu est un établissement public géré par les professionnels du monde agricole. Il est investi d’une triple mission :

- représenter : la Chambre d’Agriculture exerce une mission consultative auprès des Pouvoirs publics et de représentation des intérêts des agriculteurs ;
- intervenir : elle est chargée d’une mission d’intervention dans le secteur agricole (mission de service public) notamment de conseil et de formation des agriculteurs ; cela concerne l’appui à la commercialisation des produits agricoles, d’une part, et la fourniture de services techniques (conseil, formation, matériel génétique végétal et animal performant...) en complémentarité des opérations menées par les services du Ministère de l’agriculture, d’autre part ;

JPEG - 13.2 ko

- promouvoir l’agriculture (au sens large, y compris l’élevage, la pêche...) à travers l’organisation de foires agricoles, de journées thématiques (élevage, produits locaux...) présentant les dernières techniques de production.

Le montant du financement s’élève à 5,5 millions de vatu. Il permettra de soutenir les activités suivantes :

- la formation et l’appui technique et au management du personnel de la Chambre lors de la phase d’installation et de mise en place des programmes prioritaires ;
- la fourniture de matériel génétique végétal (semences, boutures, plants) et animal (paillettes et embryons) ;

JPEG - 17.8 ko

- la consultation et la diffusion d’informations aux membres, y compris l’organisation de la 1ère Assemblée Générale.

À noter que ces actions seront développées en partenariat avec les Institutions et les organisations professionnelles de Nouvelle-Calédonie : l’Institut agronomique néo-calédonien (IAC), la Chambre d’agriculture de Nouvelle Calédonie, l’UPRA, et des producteurs privés.

Dernière modification : 25/08/2014

Haut de page