08.03.2010 - 2de session du dialogue politique Vanuatu-Union européenne

Communiqué de presse de la présidence locale de l’UE

Le Vanuatu et l’Union européenne ont tenu la seconde session du dialogue politique formel à Port-Vila le 8 mars 2010. La délégation du Gouvernement du Vanuatu était conduite par le Premier Ministre par intérim, par ailleurs Ministre du commerce, M. Sato Kilman ; la délégation de l’UE était emmenée par Mme Françoise Maylié, Ambassadrice de France au Vanuatu, représentant la présidence de l’Union européenne. Pendant la rencontre, les deux parties ont échangé des vues sur divers thèmes bilatéraux, régionaux et internationaux, dans une atmosphère conviviale et franche. Les parties ont en particulier discuté du processus de réforme au Vanuatu, des relations commerciales entre l’UE et le Vanuatu, entre l’UE et la région Pacifique, du changement climatique, ainsi que de la stabilité dans la région Pacifique.

Le Premier Ministre par interim du Vanuatu était accompagné par les Ministres des affaires étrangères, de l’agriculture, des services publics et de la terre. Divers Directeurs généraux et autres hauts fonctionnaires étaient aussi présents. Outre l’Ambassadrice de France, la délégation de l’UE était composée du Délégué de l’UE pour le Vanuatu, résident en PNG, l’Ambassadeur Aldo Dell’Ariccia, accompagné du Chargé d’affaires a. i., M. Nicolas Berlanga-Martinez, du Haut-Commissaire britannique pour le Vanuatu, résident à Fiji, l’Ambassadeur Mac McLachlan, et du Ministre conseiller de l’Ambassade d’Espagne , résident à Canberra, compétent pour le Vanuatu, M. Salvador Maspoch.

Le Premier Ministre par intérim, M. Kilman a ouvert la session en mettant en exergue l’importance du dialogue politique entre le Vanuatu et l’UE, et a exposé les différentes étapes franchies depuis les premières réformes (CRP) en 1997 jusqu’à l’Agenda d’Action 2009-2012, « planifier longuement, agir promptement », que l’UE aidait à mettre en œuvre. En réponse, la partie européenne a noté les progrès accomplis par le Gouvernement du Vanuatu depuis la dernière session du dialogue politique et a rendu hommage à la stabilité du pays. Celle-ci avait eu un impact positif sur toute la région. L’UE a aussi fait l’éloge du rôle joué par le Gouvernement du Vanuatu au plan international, en particulier sur les questions liées au changement climatique. L’UE a invité à la poursuite de ces efforts, et en particulier à ratifier à brève échéance le Statut de Rome de la Cour Pénale Internationale, ainsi que d’autres conventions internationales dont le Vanuatu n’était pas encore partie.

Le Gouvernement et l’UE ont passé ensemble en revue les récents développements politiques internes à l’UE, ainsi qu’au Vanuatu et au niveau régional (le Pacifique), y compris la situation à Fidji. L’UE a reconnu l’importance croissante du rôle du Vanuatu dans la région et a salué l’engagement du Vanuatu en matière de respect des principes démocratiques et des droits fondamentaux.

Le Gouvernement du Vanuatu a fait le point sur les réformes politiques en cours, incluses dans l’Agenda d’Action du Gouvernement 2009-2012. Alors que 2010 est l’année de célébration du 30e anniversaire de l’indépendance du Vanuatu, l’UE a loué le long chemin parcouru depuis 1980 et exprimé son engagement à accompagner le peuple du Vanuatu vers l’amélioration des politiques publiques pour tous, vers un futur plus prometteur pour les jeunes générations et dans le sens de la pleine égalité et de l’insertion des femmes dans la vie publique.

L’UE a souligné les avancées qui accompagnaient l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, dans le sens de l’amélioration de la cohérence, de la visibilité, de l’efficacité de son action dans le monde.

Évoquant les relations commerciales entre l’UE et la région Pacifique, la partie européenne a invité le Gouvernement du Vanuatu à envisager de signer, aussitôt que possible, un Accord intérimaire de Partenariat Économique, APE, tout en poursuivant les négociations visant à aboutir à un APE régional complet.

Célébrant la Journée internationale de la Femme, le 8 mars, le Gouvernement du Vanuatu et l’UE ont déclaré leur intention de travailler de manière dynamique en vue de l’éradication des inégalités de genre, située au cœur de leur dialogue ainsi que de leurs actions au Vanuatu.

À l’issue de la session, un nouvel accord de financement d’une valeur de 825 M de Vatu (5.5 M Euros) a été signé entre le Vanuatu et l’UE, couvrant 4 années, à compter de 2010 et jusqu’en 2014, en vue de stimuler durablement la contribution de l’agriculture et du secteur rural à la croissance économique du Vanuatu.


Second enhanced political dialogue meeting Vanuatu-European Union, Port Vila, 8th March 2010

The second Enhanced Political Dialogue between Vanuatu and the European Union took place in Port Vila on 8th March 2010. The Government of Vanuatu delegation was led by Acting Prime Minister and Minister for Trade, Hon Sato Kilman ; the EU delegation was headed by HE Ms Françoise Maylié, French Ambassador, representing the Presidency of the European Union. During the meeting, the two parties exchanged views on bilateral, regional and international subjects in an open and frank atmosphere. The parties discussed in particular the reform process in Vanuatu ; EU-Vanuatu and EU-Pacific trade relations ; Climate Change ; and the stability in the Pacific region.

Vanuatu Acting Prime Minister was accompanied by the Ministers for Foreign Affairs, Agriculture, Public Utilities and Land ; Director Generals and other senior officials of the government were also present. Besides the French Ambassador, the EU delegation was composed of the Head of the EU Delegation to Vanuatu, resident in PNG, Ambassador Aldo Dell’Ariccia together with the EU Charge d’Affaires a.i. Nicolas Berlanga Martinez ; the British High Commissioner to Vanuatu, resident in Fiji, Ambassador Mac McLachlan ; and the Deputy Head of the Spanish Embassy to Vanuatu, resident in Canberra, Mr Salvador Maspoch.

In his opening statement, Acting Prime Minister Kilman highlighted the importance of the enhanced political dialogue between Vanuatu and the EU, and exposed the different steps of the country since the CRP initial reforms in 1997 until the recently approved Action Agenda 2009-2012 “Planning Long, Acting Short” to which the EU is assisting in its implementation. In its reply, the EU noted the progress achieved by the Government of Vanuatu since the last political dialogue and praised the stability achieved by the country that has a positive effect on the whole region. The EU also commended the role played by the government of Vanuatu at international level, notably in climate change issues. The EU encouraged the continuation of these efforts, and in particular the prompt ratification of the Rome Statute of the International Criminal Court and other core International Covenants to which Vanuatu is not part yet.

The government and the EU jointly assessed recent political developments within the EU, in Vanuatu and at regional level in the Pacific, including the situation in Fiji. The EU recognized the growing importance of Vanuatu’s role in the region and welcomed Vanuatu commitment to the principles of democracy and basic rights.

The Government of Vanuatu provided an update of the on going political reforms as part of the government’s Action Agenda 2009-2012. In the year where Vanuatu celebrates its 30th anniversary after independence, the EU praised the long way walked since 1980 and showed its commitment to accompany the people of Vanuatu in the path towards better public policies for all, more promising future for young generations and the full equality and insertion of women in public life.

Referring to the entry into force of the Lisbon Treaty, the EU side stressed how the new organisational set up will permit to increase the coherence, visibility and effectiveness of its action worldwide.

While discussing the trade relations between the EU and the Pacific region, the EU side invited the Government of Vanuatu to consider subscribing as soon as possible an interim Economic Partnership Agreement, while continuing the negotiations to achieve a deep and comprehensive regional EPA.

Commemorating the International Women’s Day on 8th March, the Government of Vanuatu and the EU declared their intention to put pro-active work towards the eradication of gender inequality at the heart of their joint dialogue and actions in Vanuatu.

At the end of the session, a new Financing Agreement for a value of 825 million Vatu (5.5 mill Euro) was signed between Vanuatu and the EU. The project will run for 4 years, from 2010 until 2014, and will foster an improved and sustained contribution by Agriculture and Rural Development to the social and economic growth in Vanuatu.

Dernière modification : 25/08/2014

Haut de page