Coopération entre le Congrès de Nouvelle-Calédonie et le Parlement du Vanuatu.

Le 17 avril 2018, le président du Congrès de Nouvelle-Calédonie, M. Thierry Santa a été reçu par le président du Parlement du Vanuatu, M. Esmon Simon, afin de célébrer le financement par le congrès néo-calédonien de l’équipement en matériel audio et vidéo de l’esplanade située à l’extérieur de l’hémicycle.

JPEG - 204.8 ko
Le président du Congrès de Nouvelle-Calédonie, M. Thierry Santa et le président du Parlement du Vanuatu, M. Esmon Simon.

La délégation de la Nouvelle-Calédonie, emmenée par M. Thierry Santa, président du congrès, était également composée de M.Yoan Lecourieux, premier vice-président du congrès, M. Bernard Deladrière, membre du gouvernement en charge de la francophonie et M. Christophe Deliere, directeur adjoint du cabinet du congrès. Accompagnée par l’Ambassadeur de France, M. Gilles Favret, la délégation a été reçue par le président du parlement M.Esmon Simon et par le Premier ministre par intérim, M. Jean-Pierre Nirua.

Cette rencontre visait à célébrer un nouveau projet de coopération entre les deux instances parlementaires, en l’occurrence l’équipement en matériel audio et vidéo de l’esplanade située à l’extérieur de l’hémicycle, où se déroulent certaines nominations importantes. Le projet qui a coûté aux alentours de 9 millions de vatus, comprend l’installation de quatre caméras extérieures, une salle de montage et l’équipement en audio/vidéo de deux salles de réunions. Le montage de ces équipements a nécessité 6 semaines de travail et a été réalisé par une entreprise néo-calédonienne.

Ce n’est pas la première fois que le congrès néo-calédonien soutient ses homologues vanuatais, puisque l’équipement audio et vidéo de l’hémicycle, ainsi que l’aménagement audio de la salle de presse, ont été réalisés il y a quelques années grâce à un financement direct du congrès. Le prochain projet de coopération entre ces deux instances consistera à mettre en place un système informatique d’information et de gestion du parlement, afin de gérer le suivi des textes législatifs de manière plus efficace et plus facile.

JPEG - 224.7 ko
Salle de montage gérant les quatre vidéos extérieures.

Dans son discours, M.Thierry Santa s’est félicité de cette nouvelle marque de coopération et de travail en commun entre les deux archipels, et a rappelé que « le Vanuatu est le premier partenaire de la Nouvelle-Calédonie dans la région ». Il s’est également réjoui de la très prochaine entrée du congrès néo-calédonien au sein de l’assemblée parlementaire de la Francophonie, où siège déjà le Vanuatu. Cette présence aux côtés du Vanuatu permettra de faire entendre la voix du Pacifique au plus haut niveau, en attendant que Wallis et Futuna et la Polynésie Française les rejoignent également.

Dernière modification : 18/04/2018

Haut de page