Déplacement de l’ambassadeur à Pentecôte et Santo.

La France met en place des moyens pour venir en aide aux populations déplacées suite à l’éruption du volcan d’Ambaé.

L’ambassadeur de France, M. Gilles Favret, a effectué le 7 octobre une visite à Pentecôte et Luganville à bord d’un avion militaire de type « Casa » venu de Nouméa pour assurer la distribution du fret humanitaire destiné aux populations d’Ambaé déplacées dans les îles voisines. Cette opération, centralisée par le Centre de crise et de soutien, est conduite en lien avec le ministère des Armées, le Haut-Commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie et l’Ambassade de France à Port-Vila. Elle est coordonnée avec celle des gouvernements australien et néo-zélandais dans le cadre des accords FRANZ. Accompagné de Mme Jacqueline de Gaillande, directrice de la Croix-Rouge du Vanuatu, l’ambassadeur a rencontré l’équipe de la sécurité civile de Nouvelle-Calédonie, participé au débarquement de matériel humanitaire à l’aéroport de Lonororé et porté le message de solidarité de la France aux familles d’Ambaé accueillies par les communautés villageoises de Pentecôte. A Luganville, l’ambassadeur a visité le siège de la Croix-Rouge où est effectuée la répartition de l’aide internationale. Il a pu constater la grande mobilisation de tous les acteurs vanuatais et étrangers pour venir en aide, à la demande des autorités gouvernementales, aux populations concernées par l’évacuation de l’île
d’Ambaé.

Dernière modification : 10/10/2017

Haut de page