L’Ambassade de France au Vanuatu finance un programme de développement social en 2012

Signature protocole de financement le 23 décembre 2011

L’Ambassadeur de France au Vanuatu, M. Michel Djokovic, et le Directeur Général du Bureau du Premier Ministre du Vanuatu, M. Simeon Malachi Athy, ont procédé, le 23 décembre 2011, à la signature du Protocole de financement du Fonds Social de Développement (FSD) 2012 pour un montant de 160 000 euros (environ 20 millions de vatus).

Ce protocole fait référence au Document Cadre de Partenariat (DCP), signé entre la France et le Vanuatu le 27 juin 2006, qui permet à l’Ambassade de France de soutenir les initiatives de communautés villageoises, de mouvements associatifs ou de groupements d’intérêt économique communautaire.

La signature de ce protocole assurera le financement d’un programme permettant de soutenir directement :

- des microprojets dont le montant ne dépasse pas 2 millions de vatus (17 000 euros) ;
- des projets plus importants pouvant s’élever jusqu’à 5 millions de vatus (42 000 euros).

Inauguration du centre de soin de l’île de Makira

L’objectif de ce programme est de favoriser l’accès des populations les plus vulnérables aux services sociaux de base, ainsi que la création d’activités économiques et sociales permettant l’amélioration des conditions de vie des communautés villageoises au Vanuatu. Les principaux domaines pour lesquels sont octroyés ces financements sont le développement économique durable, l’accès à l’eau, à l’éducation, à la santé, les projets de développement social et de promotion de la condition féminine.
Pour chaque projet mis en place, la contribution des bénéficiaires est obligatoire, que ce soit à travers un apport financier ou un apport en nature comme la main d’œuvre nécessaire à la réalisation du projet.

Un comité d’experts, présidé par l’Ambassadeur de France et composé de membres de la cellule de coordination des aides du Bureau du Premier Ministre du Vanuatu, de représentants de la société civile du Vanuatu et du personnel du Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France, est chargé d’étudier les demandes de financement reçues et de sélectionner les projets.

Depuis 2007, le programme de FSD a permis de financer une centaine de microprojets et projets à travers tout l’archipel du Vanuatu.

Quelques exemples de projets financés sur le FSD :

Citerne à eau pour une école de l’île de Tanna

- soutien au collège agricole du Vanuatu par l’achat d’ouvrages scolaires et de documentation ;
- aide à l’association ACTIV par le financement d’unité de bureaux, de vente et de stockage des produits des producteurs locaux ;
- achat de tuyaux pour relier l’eau de la source à la citerne d’un village ;
- réhabilitation d’une double salle de classe pour une école ;
- achat de 30 machines à coudre pour une association de femmes ;
- achat de matériel pour la construction d’une infirmerie.

Dernière modification : 25/08/2014

Haut de page