L’Ambassade de France et le patrouilleur La Moqueuse en mission dans la province de TAFEA. [en]

Du 11 au 14 février 2014, l’Ambassade de France et les Forces Armées de la Nouvelle-Calédonie (FANC) ont mené conjointement une opération d’aide au développement, en apportant, à bord du patrouilleur La Moqueuse, du matériel à des communautés des îles d’Erromango et de Tanna, dans la province de TAFEA.

JPEG

Une fois encore, les FANC se sont associées à l’Ambassade de France pour faciliter l’implantation de microprojets de développement, financés dans le cadre du Fonds Social de Développement (FSD). Le patrouilleur, La Moqueuse, commandé par le Lieutenant de vaisseau François Garreau, a ainsi chargé 10 citernes à eau (4 de 6000L et 6 de 1100L), une cinquantaine de tôles, 3.5 tonnes de ciment et plusieurs cartons de livres pour neuf communautés du Nord d’Erromango et deux écoles de Tanna.

Dès son arrivée à Erromango, une partie de l’équipage de La Moqueuse et un représentant de l’Ambassade de France se sont rendus à Cook’s Bay pour inaugurer la nouvelle bibliothèque de l’école primaire d’Ilvu Alam, financée par l’Ambassade. L’inauguration a notamment eu lieu en présence du PEO de TAFEA, M. Nathanel Nako, du Conseiller provincial d’Erromango, M. Joe Nare et du directeur de l’école, M. Calixto Tanimo.

C’est ensuite à Potnarvin que la majorité du matériel a été débarquée, grâce à une participation active de la communauté. L’Ambassade de France ayant financé un projet pour installer des citernes à eau dans 9 communautés isolées de l’île, par l’intermédiaire du secrétaire de la zone, M. Rémy Nambil. La cérémonie de remise a eu lieu en rappelant qu’Erromango et la France avaient entretenu des liens forts par le passé, et que les deux parties espéraient voir ces liens se renouer et se renforcer dans les années à venir.

JPEG

Le reste du matériel a été débarqué à Tanna, au village de Waisisi. Les deux citernes restantes et des tôles étaient destinées aux écoles de Lapangtaua et Latapanga. La cérémonie de remise du matériel a eu lieu en présence du nouveau Secrétaire Général de la province, M. Reynold Surmat, le Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade, M. Philippe Liège, le Commandant et l’équipage de La Moqueuse, les élèves des deux écoles ainsi que les chefs et les habitants de la région. Dans son discours, le président du conseil des chefs de la région, M. Kipson Yamaimai, a rappelé que la marine française et la région de White Sand avait déjà un passé commun, puisqu’en 1912 c’est l’intervention du navire français, Kersaint, qui avait permis aux anciens de conserver leur coutume face aux missionnaires. Presqu’un siècle plus tard, c’est l’aide au développement et l’accompagnement dans un monde moderne que sont venus assurer les représentants de la France.

Ces différentes visites ont permis de renforcer les partenariats existants entre l’Ambassade de France, les FANC, les autorités provinciales, l’île d’Erromango et la région de White Sand à Tanna. Tous se sont félicités de l’accueil chaleureux qui a été réservé des deux côtés, et c’est avec regret que l’équipage de La Moqueuse a dû repartir vers Port-Vila, après avoir fait la coutume et bu le traditionnel kava.

Dernière modification : 04/09/2014

Haut de page