L’opération Castor 2012 permet la rénovation d’un centre de santé promu en mini-hôpital sur l’île de Pentecôte

JPEGDans le cadre des missions civilo-militaires d’aide au développement « CASTOR » réalisées chaque année par la France au Vanuatu, l’opération « CASTOR 2012 » qui a débuté le 5 juillet, s’est conclue le 27 juillet par la cérémonie d’inauguration du centre de santé et de la maison du médecin de Melsissi, sur l’île de Pentecôte, en présence de près de 400 personnes venues des villages avoisinants.

JPEGÀ cette occasion, des discours ont été prononcés par l’Ambassadeur de France au Vanuatu, M. Michel Djokovic, le Ministre de la Santé, M. Willie Reuben Abel, ainsi que par le Vice-Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, M. Gilbert Tyuienon et le Commandant supérieur des Forces armées en Nouvelle-Calédonie, le Général Jean-François Parlanti. Étaient aussi associés à cette cérémonie le Ministre de la Justice, M. Charlot Salwaï, ainsi que le Secrétaire général adjoint du Haut-Commissariat de la République française à Nouméa et le Commandant du bâtiment de transport léger de la Marine nationale le « Jacques Cartier » et de nombreuses autres personnalités.

Lors de son intervention, le Ministre de la Santé, avec lequel une convention de financement avait été signée dans le cadre de la commission mixte de coopération régionale entre la France, la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu, pour un montant 76 000 euros, soit 9 millions de vatus, a annoncé que le centre de santé de Melsissi était officiellement promu en « mini-hôpital » au niveau de la province de PENAMA. JPEG

Dans son discours, l’Ambassadeur de France a salué le travail effectué par la soixantaine d’hommes du régiment d’Infanterie de Marine du Pacifique-Nouvelle-Calédonie (RIMAP-NC) et par la section d’une trentaine de jeunes du Groupement du service militaire adapté de Nouvelle-Calédonie (GSMA-NC) qui ont effectué les travaux de rénovation pendant trois semaines. Étaient associés aux félicitations les cadres de la Vanuatu Mobile Force (VMF) et les six militaires ingénieurs de la New Zealand force qui ont aussi participé à cette opération. L’importance de l’engagement des communautés locales, qui ont accueilli avec enthousiasme ce projet et ont appuyé les militaires tout au long de leur mission, a également été soulignée.

Plusieurs partenaires ont apporté leur soutien à ce projet et tout particulièrement l’UNELCO, principal opérateur pour l’électricité et l’eau au Vanuatu, qui a fourni gracieusement toute la nouvelle alimentation électrique du mini-hôpital, grâce à un générateur hybride (groupe diesel et panneaux solaires). JPEGLe Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie (et son Service de Coopération régionale) a assuré une partie du financement de cette opération et offert une quarantaine de lits pour le centre de soins, ainsi que pour le dortoir du collège de Melsissi et pour l’association des femmes de Pentecôte. Des organisations caritatives comme l’association « Solidarité Tanna » ainsi que le Rotary Club de Nouvelle-Calédonie et le Rotary du Vanuatu ont également apporté leur contribution et permis à ce projet de prendre une ampleur exceptionnelle. Enfin, l’atelier de menuiserie du Centre correctionnel de Port-Vila a réalisé des meubles en bois, permettant d’ajouter une action de réinsertion sociale des prisonniers à l’opération de coopération traditionnelle. Ainsi, la Commission mixte a-t-elle permis de mener à bien ce beau projet, très utile pour les 16.000 habitants de Pentecôte.

Les opérations CASTOR permettent chaque année de réhabiliter un établissement public, principalement dans les domaines de l’éducation ou de la santé.

Dernière modification : 25/08/2014

Haut de page