16.12.2010 - Lancement au VKS de la brochure Lapita intitulée « Le peuple lapita »

Discours prononcé par l’Ambassadrice, Mme Françoise Maylié

Monsieur le Représentant Directeur du Centre culturel du Vanuatu,
Dr Stuart Bedford et ses collègues archéologues de l’Université Nationale Australienne,
Dr Mathew Spriggs, archeologue, de l’Université Nationale Australienne,
M. Shing, archéologue,

JPEG - 20.5 ko

Je suis très heureuse de participer au Centre culturel du Vanuatu au lancement du livre « Le peuple lapita », « Bubu blong of Man long Pasifik », conçu spécialement pour les étudiants et pour le grand public du pacifique, édité par le Centre culturel du Vanuatu et le Département d’archéologie de Nouvelle-Calédonie, sur financement du Fonds Pacifique du Ministère des Affaires étrangères et européennes.

Cette brochure brosse l’histoire du peuple Lapita, il y a 3000 ans, et nous plonge dans les origines culturelles du Vanuatu.

JPEG - 18.9 ko

Le lancement de cette brochure intervient quelques semaines après l’inauguration d’une exposition internationale concernant le Lapita à Paris, au Quai Branly, inaugurée le 8 novembre 2010, pour la première fois en France voire même en Europe, qui a rencontré un succès éblouissant.

Des visiteurs sont venus du monde entier pour découvrir l’une des plus anciennes civilisations, la civilisation Lapita, qui marque un chapitre important du patrimoine culturel des peuples du Pacifique, en particulier pour la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu.

JPEG - 19.9 ko

Le groupe Lapita, originaire d’Asie, a produit en particulier le style de pot orné de dessins très fins, géométriques, d’une beauté intemporelle, que nous pouvons contempler dans ce livre, ou encore aller admirer au Musée du Quai Branly à Paris jusqu’au 10 janvier 2011.

JPEG - 20.3 ko

À l’occasion de cette inauguration, je souhaite rendre un hommage appuyé à M. Marcelin Abong, directeur du Centre culturel du Vanuatu qui joue un rôle considérable dans les aspects culturels de la découverte de cette civilisation.

JPEG - 19.7 ko

Je rends hommage aussi aux archéologues, aux six participants qui ont été invités à l’exposition de Paris au Musée du Quai Branly, dont certains que nous connaissons bien sont responsables du site de Téouma au Vanuatu, sur l’île d’Efate, ou travaillent à l’université Nationale Australienne, ou au département Archéologie de Nouvelle-Calédonie.

Bonne découverte. Je vous propose de partager cette journée et les suivantes avec le peuple Lapita grâce à cette brochure.

Dernière modification : 25/08/2014

Haut de page