Opération CASTOR 2018 à Vao

Le mercredi 4 juillet, l’opération CASTOR s’est achevée avec l’inauguration des bâtiments rénovés de l’Ecole Primaire de Vao par une importante délégation emmenée par le Président de la République du Vanuatu.

JPEG - 326.2 ko
de g à d : Le député de Vao, Marcelino Barthélémy, le Ministre de la Santé, Jack Noris Kelmet, l’Ambassadeur de France, Gilles Favret, le Premier Ministre, Charlot Salwai, le Président de la République, Obed Moses Tallis et son épouse, le Général Thierry Marchand, la membre du gouvernement de Nouvelle-Calédonie en charge de l’éducation, Hélène Iekawé, le président de la province de Malampa, Norbert Nugbem et le Ministre de l’Education, Jean-Pierre Nirua.
®Ambassade de France au Vanuatu

L’opération annuelle CASTOR devient au fil des années le symbole de la coopération et de l’amitié entre la France, la Nouvelle-Calédonie et les habitants du Vanuatu. Débutée en 2002, elle consiste à envoyer les Forces Armées de la Nouvelle-Calédonie (FANC) construire ou remettre en état des infrastructures sanitaires ou scolaires. Cette année, ce sont les bâtiments et les sanitaires de l’école primaire et de l’école maternelle de Vao qui ont pu bénéficier d’une rénovation complète, particulièrement bienvenue après les dégâts causés par le cyclone Hola en mars dernier.

D’un coût total d’environ 1 million d’euros (130 millions de vatus), l’opération bénéficie, dans le cadre de convention de Coopération Régionale entre la France, la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu, de 55 000 € (7,2 M de vatus) de financement de la part de l’ambassade de France et du gouvernement de Nouvelle-Calédonie. CASTOR 2018 a permis aux FANC d’acheminer 60 tonnes de matériel et 45 militaires grâce au Bâtiment Multi-Missions D’Entrecasteaux à Vao. Pendant un mois, les FANC aidés par 10 personnels de la Force Mobile Vanuataise (VMF) ont travaillé dur pour rénover l’école primaire et maternelle de Vao.

La majorité des militaires envoyés sont issus du 17èm régiment du génie parachutiste basé à Montauban, et disposent ainsi de toutes les spécialités nécessaires à la rénovation de bâtiments. Cette expertise a notamment permis de sécuriser l’accès à deux puits ainsi que de mettre en service un système d’eau par pompe solaire pour la communauté et l’école. Les VMF ont de leur côté utilisé leurs compétences en charpenterie pour refaire toutes les boiseries des plafonds de l’école.

PNG - 983.4 ko
L’inauguration des bâtiments rénovés par l’Ambassadeur de France, M ;Gilles Favret, la membre du gouvernement de Nouvelle-Calédonie en charge de l’éducation, Mme. Hélène Iekawé, et le Ministre de l’Éducation du Vanuatu, M. Jean-Pierre Nirua.
®Ambassade de France au Vanuatu

Une importante délégation officielle transportée par les moyens aériens des FANC a pu se rendre à Vao le jour de l’inauguration. Pour le Vanuatu la délégation était emmenée par le Président de la République, M. Obed Moses Tallis, et son épouse, accompagnés du Premier Ministre, M. Charlot Salwai, des Ministres de l’Education et de la Santé, MM. Jean-Pierre Nirua et Jack Kalmet, du député pour Vao, M. Marcellino Barthélémy ainsi que des autorités de la province de Malampa. Le Commandant Supérieur des FANC, le Général Thierry Marchand, avait également fait le déplacement, accompagné de Mme Hélène Iekawé, membre du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie en charge de l’éducation. Enfin l’Ambassadeur de France, M. Gilles Favret et son épouse étaient également présents.

Tout le monde s’est félicité de la réussite de cette nouvelle opération, le Général Marchand a appelé de ses vœux que l’opération se reproduise l’année prochaine et les suivantes, pendant que le Premier Ministre a rappelé que l’éducation était un secteur prioritaire pour le gouvernement, comme en témoigne le soutien apporté à la création de l’université bilingue du Vanuatu. Au-delà de la pure rénovation des bâtiments, le président de la République et l’Ambassadeur de France ont souligné à quel point les opérations Castor constituent aussi des occasions d’échanges et de rencontres entre les militaires français et vanuatais et les habitants des îles concernées, permettant ainsi de renforcer, année après année, l’amitié entre la France, la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu.

Dernière modification : 17/07/2018

Haut de page