07.02.2011 - Soutien de la réforme du système éducatif au Vanuatu

JPEG - 26.8 ko

Dans le cadre de la Convention de Coopération régionale entre la France, la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu, signée à Nouméa le 16 février 2010, et en application des résolutions de la Commission mixte de coopération qui s’est tenue à Port-Vila le 21 octobre dernier, le Ministre de l’éducation du Vanuatu, Monsieur Charlot Salwai Tabimasmas a procédé, le lundi 7 février, en présence de Madame Françoise Maylié, Ambassadrice de France au Vanuatu, à la signature de quatre conventions de financement pour un montant de 172 271 euros (environ 21, 5 millions de vatu). Ces conventions s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route pour l’éducation, la VERM (Vanuatu Education Road Map), portant sur la période 2009-2015.

JPEG - 29.7 ko

Les conventions signées concernent à la fois l’appui au Diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU), la conception et la rédaction des programmes scolaires, la restructuration de l’enseignement technique et la mise en œuvre d’une nouvelle politique linguistique de l’éducation.

Le Ministre de l’éducation a souligné l’adéquation des projets français aux besoins suscités par la réforme de l’éducation. Il a rappelé les trois grandes catégories d’objectifs de cette réforme qui sont l’amélioration de l’accès, de la qualité et du management du secteur éducatif. Charlot Salwai a particulièrement salué l’engagement de la France dans le renforcement de la qualité de l’enseignement et des outils de travail. Les prochains projets à développer seront la poursuite du travail de rédaction des curricula, le renforcement de la formation continue des maitres et de la formation technique des élèves.

JPEG - 26 ko

Les quatre importants projets pour lesquels des conventions ont été signées seront menés en étroite collaboration avec des institutions de la Nouvelle-Calédonie, participant au renforcement des relations entre les deux archipels Le secteur éducatif est le principal secteur de concentration de l’aide française au Vanuatu. Il est le premier bénéficiaire des financements accordés en 2010 dans le cadre de la nouvelle Convention de Coopération régionale entre la France, la Nouvelle Calédonie et le Vanuatu.

Dernière modification : 25/08/2014

Haut de page