Un étudiant boursier de l’Ambassade de France récompensé par la Reine d’Angleterre

Un étudiant boursier de l’Ambassade de France récompensé par la Reine d’Angleterre pour ses actions de jeune leader
Willy Missack, 25 ans, étudiant en sciences de l’environnement à l’Université de Nouvelle-Calédonie grâce à une bourse de l’Ambassade de France, a été reçu le 22 juin dernier par la Reine d’Angleterre à Buckingham Palace.

JPEG
Willy Missack, 25 ans, étudiant boursier de l’Ambassade de France poursuivant des études de Master 1 en sciences de l’environnement à l’Université de Nouvelle-Calédonie ainsi qu’un cours de leading change and leadership -moteur de changement et leadership- à distance à l’Université de Cambridge, a été reçu le 22 juin dernier par la Reine d’Angleterre à Buckingham Palace.
La Reine Elizabeth II a souhaité reconnaitre publiquement 60 jeunes du Commonwealth, dont fait partie le Vanuatu, actifs et impliqués dans leur communauté.

Willy Missack s’est ainsi engagé dans l’ONG Live and Learn Vanuatu - qui a d’ailleurs bénéficié du soutien de l’Ambassade dans le cadre de microprojets en 2013 - et s’est intéressé aux problématiques du développement durable et de l’alimentation en eau dans certains villages. Chargé de la sensibilisation à l’hygiène, il a accompagné le montage de projets par les communautés notamment pour l’installation de systèmes d’eau à Imalaka/Imlao au sud-ouest de Tanna, à Olboe, côte ouest de Santo, au Club Hippique et à Etas (Efate).

Lors d’une cérémonie officielle à la cour d’Angleterre, La Reine Elizabeth II a remis une médaille à Willy Missack afin de le récompenser pour son engagement citoyen.
Lors de son séjour en Angleterre, Willy Missack a participé à diverses rencontres en présence de la Reine, du Premier Ministre David Cameron et de l’emblématique footballeur David Beckham. Il a également suivi un cours sur le leadership à l’Université de Cambridge.

Willy revient sur cette expérience insolite : « Tout semblait surréel, même le palais, c’était extraordinaire. Avant de rencontrer la Reine, nous avons rencontré le Premier Ministre David Cameron. J’ai été touché par son discours, il reconnait les jeunes comme des agents de changements à part entière dans les communautés et pour moi c’est un modèle en tant que Leader ».

La rencontre avec les autres jeunes de différents pays du Commonweath a été fructueuse. En partageant leurs expériences, les jeunes ont parlé des difficultés qu’ils rencontrent dans la mise en place de leurs projets et de la manière dont ils arrivent à surmonter ces défis pour avancer et rendre service à la communauté. Willy ajoute qu’« en tant que jeunes leaders, nous nous sommes rendu compte qu’il y a des gens qui croient en nous, cela nous donne de l’espoir pour l’avenir. Nous partageons une même vision, celle de changer le monde pour le rendre meilleur. Par cette expérience, je veux encourager les jeunes du Vanuatu et leur rappeler que toutes les petites choses qu’ils font pour contribuer à l’amélioration de la vie des gens, au niveau local ou national, ne sont pas vaines. Si nous voulons voir un changement ou une amélioration des conditions de vie, il faut s’investir dans la société. Apprendre à diriger un projet, renforcer le leadership sont autant de possibilités qui permettent d’accompagner des changements bénéfiques pour les communautés ».

Un bel exemple d’un jeune Vanuatais dynamique, qui a su tirer parti des influences et des opportunités anglophones et francophones afin d’agir pour son pays.

Dernière modification : 08/07/2015

Haut de page