Visite de l’AFD au Vanuatu

Une mission de l’agence AFD de Nouméa composée de M. Philippe RENAULT, directeur de l’agence et de Mme Clotilde BOUTROLLE, chargée de mission « coopération régionale » s’est rendue à Port-Vila du 5 au 7 juin.

JPEG - 289.3 ko
Mme. Hafida Favret, épouse de l’Ambassadeur, Mme. Clotilde Boutrolle, Chargée de mission à l’AFD, M. Gilles Favret, Ambassadeur de France, M.Charlot Salwai, Premier Ministre, M. Philippe Renault, Directeur régional de l’AFD, Mme. Elisabeth Rosa, Première Conseillère, M. Louis Arsac, Conseiller de Coopération.
®Ambassade de France au Vanuatu

La mission avait trois objectifs :

-  Participer au Comité d’Orientation Stratégique (COS) organisé par l’Ambassade de France, qui réunissait tous les opérateurs français au Vanuatu (ambassade de France, lycée français, AUF, CIRAD, CCEF, Alliance française, France Volontaires, Campus France).

-  Rencontrer les partenaires des 3 projets FICOL (facilité de financement des collectivités territoriales) octroyés en 2016 et 2017 : la mairie de Port-Vila pour la construction du relai de la francophonie (en partenariat avec la mairie du Dumbéa), le ministère de l’Education pour la construction d’un bâtiment (amphithéâtre et salle de classe) destiné à accueillir l’Université nationale bilingue (en partenariat avec le Gouvernement de Nouvelle-Calédonie), et Airports Vanuatu Limited pour la construction de la caserne de pompiers de l’aéroport Bauerfield de Port-Vila (en partenariat avec la CCI de Nouméa).

-  Comprendre les priorités stratégiques du Vanuatu et le rôle qui pouvait être attendu de la France et de l’AFD

JPEG - 320.1 ko
Rencontre avec les bailleurs internationaux et les représentations diplomatiques présents au Vanuatu.
©Ambassade de France au Vanuatu

La mission a pu notamment s’entretenir avec le Premier ministre, M Charlot SALWAI, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale, M Ralph REGENVANU et le ministre de l’Education, M Jean-Pierre NIRUA. Elle a également rencontré le directeur général du ministère de l’Agriculture, l’Ambassadeur de France, la première conseillère et le COCAC, un panel d’entreprises françaises, les représentants des bailleurs bilatéraux et multilatéraux, ainsi que les parties prenantes aux projets FICOL.

Les différents rendez-vous ont permis de se rendre compte de :
-  la bonne image laissée par les interventions passées de l’AFD et l’attente forte d’un retour de l’aide française bilatérale au Vanuatu, notamment en lien avec les déclarations récentes du gouvernement français ;
-  l’existence d’un nombre important de bailleurs qui interviennent sous forme de subventions ou sous forme de prêts très concessionnels, et les efforts réalisés pour une meilleure coordination de l’aide internationale ;
-  du nombre importants de projets et secteurs sur lesquels la France et l’AFD pourraient être sollicitées.

Dernière modification : 09/07/2018

Haut de page