Remise d’attestation de service civique à 3 volontaires au Vanuatu

Le mercredi 17 janvier, l’ambassade de France a accueilli 3 jeunes volontaires, qui repartent en Calédonie après 10 mois de service civique à l’international au Vanuatu, de fin mars 2017 à fin janvier 2018. Pélagie Tanghmélen, Cibella Ngaiohni et Emélie Gnipaono ont servi respectivement à l’Ecole Sainte-Thérèse sur l’île de Santo, à l’Ecole Sainte-Anne sur l’île de Santo également et au Collège Taféa sur l’île de Tanna, où elles ont secondé les professeurs, assuré des cours de soutien en français aux élèves, gérer la bibliothèque, organiser des activités sportives et différents projets autour de la francophonie, etc., dans le cadre du Programme du Service Volontariat Océanien, orchestré par France Volontaires. Ce programme, financé par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et la Province Nord de Nouvelle-Calédonie, a été lancé en 2012 à Nouméa et s’est concrétisé notamment avec l’envoi au Vanuatu d’une quinzaine de volontaires par an depuis 2013. Ce démarrage a connu des difficultés, qui semblent maintenant maitrisées - en témoigne la signature le 3 juillet 2013 de l’accord-cadre entre France Volontaires et le gouvernement du Vanuatu, et la bonne intégration de ces jeunes dans leur environnement. Les jeunes volontaires océaniens, dont une partie est sous le statut de VSI (Volontariat de Solidarité Internationale) et une autre sous celui de SCI (Service Civique à l’International), viennent apporter leur aide principalement dans des structures scolaires au Vanuatu, et bénéficient en retour d’une expérience enrichissante dans un pays voisin avec lequel la Nouvelle-Calédonie entretient d’étroites relations culturelles et historiques.

Dernière modification : 30/01/2018

Haut de page